En 2002, des chercheurs américains ont fait cette découverte stupéfiante : les personnes optimistes peuvent gagner jusqu’à 20 ans de vie en plus par rapport aux personnes pessimistes [1]! Elles ont également plus de chances de vivre en bonne santé.

D’autres études confirment le pouvoir inouï des émotions sur notre santé : en 2007, une étude menée par le Dr Kubzansky à Harvard a montré que l’enthousiasme et l’espoir des gens heureux réduisent le risque de maladies des artères et du cœur [2]. Une étude de 2003 a montré que les pensées positives réduisent le risque de virus [3]. Le même effet préventif a été observé pour l’hypertension artérielle et le diabète [4].

Pour garder la santé, vous devez donc nourrir votre esprit d’émotions positives de la même manière que vous nourrissez votre corps avec des aliments sains.

Le problème est que le stress, les angoisses et les frustrations auxquels nous sommes tous confrontés au quotidien sont de véritables poisons pour notre esprit et notre santé.

Certains spécialistes parlent même d’une société « psychotoxique » tant il est difficile aujourd’hui d’échapper à ces émotions négatives.

L’Hypnose Ericksonienne et/ou la Sophrologie vous permet de libérer vos émotions positives, rétablir l’harmonie, retrouver le calme, la concentration, le goût de vivre.

Références scientifiques :

[1] Maruta T., Colligan R.C, Malinhoc M., Offord K.P., « Optimism-pessimism assessed in the 1960s ans self reported health status 30 years later », Mayo Clinic Proceedings, 2002,77, p.748-753. 

[2] http://www.hsph.harvard.edu/news/magazine/happiness-stress-heart-disease/

[3] Cohen S., Doyle W.J, Turner R.B., Alper C.M., Skoner D.P., « Emotionnal style and susceptibility to the common cold », Psychosomatic Medicine, 2003, 65, p.652-657. 

[4] Estrada C.A., Isen A.M.,Young M.J., « Positive affect facilitates integration of information and decreases anchoring in reasoning among physicians », Organizational Behavior and Human Decision Processes, 1997, 72, p.117-135


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion