Laurence Lebigre
Hypnothérapeute - Sophrologue - Energéticienne
Rueil-Malmaison

Hypnothérapie, hypnose Ericksonienne

Dans un état de conscience modifiée, l’inconscient occupe l’avant-plan, laissant en veilleuse le conscient habituellement hyperactif et contrôlant. Grâce à l’expertise du thérapeute et aux techniques de l’hypnothérapie, on pourra rendre accessibles au sujet des ressources peu exploitées de son cerveau, en activant notamment ses pouvoirs d’autoguérison, de bien-être, de confiance en soi et de transformation recherchée.

 

La plupart des théories psychologiques considèrent que de nombreux problèmes personnels et relationnels ont leur source dans l’inconscient.

C’est là que sont stockées des centaines de milliers de données qui contrôlent une grande partie de nos existences. Des diktats familiaux ou culturels, par exemple, peuvent avoir été si bien assimilés par l’inconscient qu’ils donnent lieu à des «comportements appris », tellement intégrés qu’ils orientent nos choix de vie pendant des années sans que nous en soyons vraiment « conscients ».  Avec l’hypnose thérapeutique,  le patient peut sortir de ce pilotage automatique et reprogrammer ce qui est vraiment en adéquation avec sa personne authentique. Le thérapeute est un guide qui, de prises de conscience en prises de conscience, laisse infuser le changement, plante des petites graines et lance le processus de transformation qui mène à une meilleure gestion des différents aspects de sa vie.

 

Lors d’un choc ou d’un traumatisme, on a pu enregistrer un souvenir avec son lot d’émotions non traitées ou traitées avec notre regard d’enfant et qui vont être retraitées à la lumière de ce que nous sommes devenus. (Régression en âge, Enfant Intérieur)

L’information retraitée va reprendre sa place dans notre « bibliothèque » mais les blocages émotionnels et les « croyances » inappropriées qui y étaient liés auront disparus. L’hypnothérapeute invite donc l’inconscient du sujet à se défaire de ses idées nuisibles, toxiques et à les remplacer par des idées plus justes ou qui correspondent mieux à ses valeurs.

Exemple : Tabac, troubles alimentaires (anorexie, boulimie), troubles du comportement, migraines, phobies, mal-être, traumatismes, deuil… mais aussi, gestion du stress, dépression, problèmes existentiels et préparations mentales.

Ce travail de renforcement et les suggestions dont l’inconscient va continuer d’alimenter le conscient contribue à graduellement modifier les comportements problématiques, voire toxiques.

De plus, pendant une séance d’hypnose, on pourra créer un « ancrage » qu’il sera possible de réactiver au besoin. Les techniques utilisées sont issues de l’Hypnose Ericksonienne.

 

Une question ? Je me ferai un plaisir de vous répondre au 06 72 86 99 49

https://www.therapeute-lebigre.fr


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion